Le Site officiel des économistes marocain!

Bienvenue sur mon Site

 

LA VIE DE FEU AZIZ BELAL

Né en 1932 à Taza, marié, père de famille, études primaires et secondaires à Oujda. Tout en étant élève au Lycée,il a commencé à militer vers les années
1949-50 contre le colonialisme, pour l’indépendance du pays.


aziz4

1951-1953 à Rabat ou il entame des études supérieurs ,il adhère au Parti d’avant-garde du prolétariat, clandestin et participe à l’organisation des étudiants dans la lutte contre le protectorat.

1953-1956 il poursuit ses études en France à Toulouse, et en même temps il mène une intense activité politique en faveur de l’indépendance, à la tête des étudiants marocains et africains.

1956-1958 nommé chargé de mission au Plan, il participe à l’élaboration du premier plan quinquennal (1960-1964)

1959 nommé secrétaire général du Ministère du Travail, il participe à la mise au point du projet de sécurité sociale pour les travailleurs.

1960-1961 Vice doyen de la faculté de Droit de Rabat ou il enseigne l’économie politique.

1962-1965 Maître de conférences à La Faculté, il organise la section de langue Arabe de La Faculté. Par son activité militante, il se fait de plus en plus connaître comme l’un des dirigeants du mouvement progressiste et révolutionnaire.

1965 Thèse de Doctorat d’Etat es Sciences économiques sur l »l’investissement au Maroc » qui reçoit le prix de l’université de Grenoble Il s’agit de l’ouvrage le plus important publié jusqu’ici sur l’économie marocaine. La même année, il est nommé Professeur d’Université.
aziz3

1966-1968 Tout en enseignant à la faculté de Rabat, il poursuit son activité militante et participe à différents congrès internationaux d’économistes sur les problèmes du Tiers Monde.

1968 participe à la fondation du PLS (Parti de La Libération et du Socialisme) dont il est membre du Comité Central et du Bureau Politique. Sur le plan national et international il mène une intense activité pour faire connaître la cause palestinienne.

1969-1974 Tout en poursuivant ses activités militantes politiques et syndicales (Syndicat de l’enseignement supérieur), il publie différents travaux sur l’économie marocaine et sur les problèmes de l’Afrique et du monde arabe.

1974-1975 participe à la fondation du PPS (Parti du Progrès et du Socialisme) dont il est membre du Comité Central et du Bureau Politique. Il participe à La Marche Populaire pour la Libération du Sahara.

1976 élu membre du conseil de la commune d’Ain Diab à Casablanca et premier vice Président du conseil.

1976 Membre fondateur avec d’autres économistes de l’Association des économistes marocains dont il fut président depuis sa création jusqu’à sa mort.

1976-1982 Elu à 3 reprises par ses collègues à la tête du département des sciences économiques de la faculté de Droit de Casablanca.

1980 Publication de son ouvrage « développement et facteurs économiques » édition SMER produit de plusieurs années de réflexion et de pratique politique et syndicale.

Dans :
Par maroceco
Le 24 décembre, 2006
A 18:02
Commentaires : 4
 

4 Commentaires

  1.  
    Kamal_S3
    Kamal_S3 écrit:

    Les économistes socialistes trouvent dans la pensée de Aziz Belal l’occasion d’une réflexion approfondie sur leur disciple.Rares sont les travaux qui ont eu autant d’importance que la contribution d’Aziz Belal sur l’indépendance économique et pour l’émancipation sociale. Et le nombre d’études ou d’articles publiés portant sur Aziz Belal n’est qu’un indicateur imparfait du rôle fondamental exercé par notre penseur sur la réflexion économique du Maroc et du sous développement. Cependant, Aziz Belal reste le spécialiste de la question des inégalités socio-économiques et leur évolution à travers l’économie marocaine.

  2.  
    TOUNEZI EL HOUSAINE
    TOUNEZI EL HOUSAINE écrit:

    L’economiste Aziz Belal a démontré que l’économie Marocaine est celle d’un pays capitaliste sous développé, situation qui ne doit rien à une quelconque malédiction naturelle ou humaine. Il fait remarquer immédiatement une prépondérance du secteur agricole, une faiblesse des industries d’équipement par rapport aux industries extractives, un secteur tertiaire disproportionné, ce qui explique par l’importance du sous emploi. La production et les échéances se présentent sous deux aspects : traditionnel avec l’agriculture non modernisée, l’industrie des phosphates, les grandes banques.

  3.  
    Malika E&G - S3
    Malika E&G - S3 écrit:

    شكرا اختي و زميلتي لمياء على هدا الموقع الجديد الدي يتيحي لنا الفرصة اولا للتعرف عاى رجال الاقتصاد المغاربة، و ثانيا من التحاور و التواصل و تبادل الآراء و المعارف. ارجو من الله ان يجد موقعك نجاحا و ان نساهم في اغنائه بمواضيع تهم جميع رجال الاقتصاد المغاربة. كما لا يفوتني ان اعبر ان شكري العميق لاستادنا المحترم  »مصطفى استور » على فكرته المتجلية في انشاء هدا الموقع….و الســــــــلام عليكــــــم
    اختكم مليكة من شعبة الاقتصاد و التدبير

  4.  
    harakat
    harakat écrit:

    on vient de perdre un autre grand economiste marocain driss ben ali quand est ce qu`on aura d`autres hommes comme azil blal et driss ben ali. des hommes qui ont leur front parler qui analyse la situation socio politico economique marocaine, j`ai eu l`honneur d`assiter a une conference de aziz blal sur la palestine et je garde un bon souvenir sur sa methode de voux passez l`information qu`ils reposent en paix c a nous de prendre la releve

Répondre

 
 

Mais.dans.quel.monde.vivons... |
Les folies du TD L |
Mon ULM SAVANNAH |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LULLY CONSEIL : de vins, de...
| le blog du savoir
| Actus